" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Rennes : la porte du local de FO vole en éclats
Article mis en ligne le 9 juillet 2016
Imprimer

Rennes. Dégradation cette nuit au local du syndicat FO

Ouest France, 09/07/2016 à 14:54

La porte vitrée de l’union départementale Force ouvrière, située rue d’Échange à Rennes, a été brisée cette nuit. "Nous avons organisé une réunion hier soir au local. Et nous n’avons rien remarqué lorsque nous sommes partis. Ce matin, un de nos collègues a découvert les dégâts", déplore Fabrice Lerestif, secrétaire départemental de FO.

Acte de malveillance

La police a été prévenue. Une plainte sera déposée lundi au commissariat.

"Il a fallu taper fort, sans doute avec un marteau ou un autre outil, pour briser la vitre qui est en verre renforcé", poursuit le secrétaire départemental qui regrette cet acte de malveillance visant le syndicat. "On ne va pas se laisser intimider. À chaque fois que nous avons eu des soucis, c’était à l’occasion de mouvements sociaux. À ma connaissance, c’est la première fois qu’un local syndical est vandalisé à Rennes depuis la mobilisation contre la loi Travail."