" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Montreuil (Seine St Denis) : La solidarité c’est l’action directe
Article mis en ligne le 14 septembre 2016
Imprimer

La solidarité c’est l’action directe

Indy Nantes, 13 septembre 2016

Au petit matin du 6 septembre, nous avons mis le feu à 5 autolib, rue Victor Beausse et rue du Sergent Godefroy à Montreuil.

Ils sont le signe de l’embourgeoisement de la ville. Leur pretendues voitures "propres" ne sont qu’un pas de plus dans l’exploitation de la nature et des humains, comme l’énergie nucléaire.

Un monde que nous combattons.

Solidarité avec les personnes incarcerées suite au mouvement contre la loi Travail et son monde, du moins celles qui ont su garder la tête haute face à la répression. La solidarité ne doit pas se limiter à des déclarations. Elle n’est pas seulement dans le soutien juridique, des assemblées utilisées comme tremplin politique par des spécialistes du "se défendre". La solidarité c’est l’action directe.

Liberté pour tous et toutes !

La petite fille aux allumettes et ses copines