" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Créteil (Val de Marne) : pan sur les huissiers !
Article mis en ligne le 31 octobre 2016
Imprimer

Créteil : elle tire à blanc pour faire fuir l’huissier et le serrurier

Le Parisien | 28 octobre 2016, 19h38

L’histoire ne dit pas si elle avait anticipé la visite de l’huissier, et préparé sa défense en conséquence. Une femme âgée de 72 ans a été placée en garde à vue au commissariat de Créteil pour menace avec arme, vendredi en milieu de journée. Alors qu’un huissier accompagné d’un serrurier se trouvait à sa porte, rue Oudot, à deux pas du lac. Cette dame, qui s’opposait à son expulsion, a tiré avec un pistolet d’alarme à l’intérieur de l’appartement, vraisemblablement pour faire fuir les deux hommes. Aucun n’a été blessé : il s’agit d’une arme à blanc. Le geste de la sexagénaire a plutôt eu pour effet de faire intervenir des policiers, qui l’ont donc invitée à venir s’expliquer au commissariat.