" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) : chaque âge saccage sa CAF
Article mis en ligne le 7 février 2017
Imprimer

Pétage de plombs à la C.A.F., ce matin

Guadeloupe 1ère, 07/02/2017 à 05:52

Les images du pétage de plombs d’un allocataire de la CAF de Pointe-à-Pitre, ce matin, ont fait le tour des réseaux sociaux et ont été largement partagées, aujourd’hui. Face à cet acte de vandalisme, la Caisse d’allocations familiales a décidé de porter plainte.

Les locaux de la Caisse d’allocations familiales de Pointe-à-Pitre ont été vandalisés, ce matin, vers 9 heures.

Pétage de plombs filmé

Les images de ce pétage de plombs ont été partagées sur les groupes et les réseaux sociaux depuis ce matin. Sur la première vidéo, on y voit un homme, visiblement excédé, détruire le hall d’accueil de la CAF de Pointe-à-Pitre, sous les yeux d’un agent de sécurité et d’autres allocataires. Sur la seconde vidéo, les forces de l’ordre sont sur place et l’homme, immobilisé au sol. L’homme venait pour régler un problème sur son dossier.

Le centre d’accueil fermé jusqu’à nouvel ordre

Par voie de communiqué, la Direction de la Caisse d’Allocations Familiales de la Guadeloupe se dit "contrainte de fermer le centre d’accueil de Pointe-à-Pitre situé à Quartier de l’hôtel de ville, jusqu’à nouvel ordre, suite aux actes de vandalisme et aux incivilités perpétrés par un allocataire dans les locaux de la Caf ce lundi 06 février 2017".

Une plainte a été déposée et des poursuites judiciaires seont entamées par la Caisse d’allocations qui précise que "les agents de la Caf méritent le respect, et aucune atteinte à leur intégrité physique ou morale ne sera tolérée".