" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Notre-Dame-des-Landes : sabotage anti-aéroport chez Chupin
Article mis en ligne le 17 mai 2014
Imprimer

Sabotage anti-aéroport chez Chupin

Indy Nantes, 16 mai 2014 à 02:11

Ce matin, des engins de Chupin espaces verts ont été endommagés à leur dépôt qui a été taggé.

Cette action fait partie de la campagne "Adopte un sous traitant" lancée par des collectifs de soutien contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Pour réaliser le projet d’aéroport, Vinci a besoin d’une armée d’entreprises complices comme Chupin. Sans leur collaboration, il ne serait pas possible de détruire 2000 hectares de bocage ni d’imposer un projet à une population qui n’en veut pas. Aujourd’hui, c’est une première étape d’une campagne contre Chupin qui vise à sa dissociation du projet d’aéroport.

Chupin a obtenu la sous-traitance d’une partie des mesures de compensation écologiques du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, en particulier pour le déplacement de bois qui abrite le grand capricorne. Chupin aiderait vinci à créer son aéroport "Haute Qualité Environnementale" avec des zones de compensations écologiques qui participent à légitimer ce projet dévastateur. Ce greenwashing teste aussi des techniques expérimentales pour légaliser a destruction d’animaux et de zones protégées dans le futur, comme le transfert des espèces de la recréation des habitats.

On lâche rien ! Résistance et sabotage !