" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Sortie du n°4 de la revue Salto - subversion & anarchie (Bruxelles)
Article mis en ligne le 22 août 2014
Imprimer

Pour commander des numéros, il suffit d’envoyer un mot à saltoⓐriseup.net. Ou d’écrire à : Salto c/o Bibliothèque anarchiste Acrata 32, rue de la Grande Ile 1000 Bruxelles C’est 2 euros par numéro, et 7,5 euros pour 5 numéros. Les textes des numéros précédents sont disponibles sur le site : http://salto.noblogs.org/


Sommaire du n° 4 – août 2014

Pensée et dynamite

Marge de manœuvre – A propos de l’urbanisme

Urbanisme et ordre

Syncopes

Notes sur la démocratie

Parlons d’attaque

La guerre ou la guerre

Hors-jeu international et jeu internationaliste

2014-18 – Le passé et le futur vs. le présent

Le bandit et le géographe

Spectacle

Pour régler les comptes

Omission volontaire – A propos de l’anonymat et Salto

Correspondance

Adrénaline et oxygène

L’œuvre des maîtres

Annexe

Nuits blanches et ciels étoilés

Annexe à un débat avorté sur l’anonymat et l’attaque