" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Paris : la préfecture de police engage des drones
Article mis en ligne le 12 août 2014
Imprimer

Bientôt des drones à l’essai pour la police

Sciences&Avenir, 12-08-2014 à 16h08

SÉCURITE. De nombreux drones sont conçus pour des usages militaires ou destinés aux forces de police. Il existe même un drone vigile. En France, la préfecture de police envisage le recours aux drones et devrait lancer prochainement des essais.

Sans engager les personnels

L’information provient d’une interview de Philippe Caron, publiée dans La lettre d’information de la préfecture de police de Paris. Il a récemment été nommé à la tête de la direction opérationnelle des services techniques et logistiques (DOSTL). Il y annonce que la police envisage de recourir "aux drones afin de récupérer de l’information dans des zones risquées sans engager des personnels". Et ajoute que "des expérimentations sont prévues à la demande du préfet de police dans les prochaines semaines".

ELSA. En France, certaines unités de police utilisent déjà un engin baptisé Elsa (Engin Léger de Surveillance Aérienne). Le cadre juridique concernant leur usage à des fins policières n’est pas clairement défini.