" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Grèce : transferts de plusieurs compagnons vers la prison de type C (Haute Sécurité) de Domokos + première action de solidarité à Veria
Article mis en ligne le 3 janvier 2015
Imprimer

[Sur la lutte contre les nouvelles prisons de type C en Grèce, prévoyant l’isolement des prisonniers "les plus dangereux et combattifs" au sein de prisons spéciales de Haute Sécurité et instaurées en juillet 2014, on peut relire : "Les prisons grecques en ébullition" (26 mai 2014), "Grèce : 4000 prisonniers en grève de la faim" (30 juin 2014), "Grèce : Contre les prisons de type C" (21 octobre 2014)]


Le 30 décembre 2014, l’anarchiste Nikos Maziotis, membre de Lutte Révolutionnaire, a été transféré de la prison de Diavata vers les prisons de type C de Domokos.

Le 2 janvier 2015, ont été transférés de la section spéciale de la prison pour femmes de Korydallos vers Domokos, aussi bien Dimitris Koufontinas (membre du 17 Novembre) et l’anarchiste Kostas Gournas (Lutte Révolutionnaire), tous deux condamnés comme membres d’organisations de lutte armée.

Le même matin, autre transfert de la prison de Korydallos vers celle de Domokos, cette fois des anarchistes incarcérés Yannis Naxakis et Grigoris Sarafoudis, condamnés pour le braquage de Pyrgetos, près de Larisa, et pour leur supposée participation à une organisation de lutte armée (Conspiration des Cellules du Feu). Le transfert de Grigoris Sarafoudis a été effectué malgré le fait qu’il doit faire face à un autre procès pour un braquage dans la ville de Filotas (près de Florina), qui se déroulera ce mois-ci devant la cour spéciale de la prison de Korydallos.

D’autres prisonniers ont également été transférés la veille du Nouvel An vers la prison de Haute Sécurité de Domokos. Des mises à jour suivront.

[Traduit de l’espagnol de contrainfo, 3 January 2015]


Veria (Grèce) : actions contre les prisons de Hauté Sécurité

Le 30 décembre 2014 au matin, le compagnon Nikos Maziotis a été transféré dans la prison de type C de Domokos - en une sorte d’inauguration officielle de cette dernière.

En réponse immédiate, nous sommes sortis dans la rue cette nuit-là et nous avons vandalisé avec de la peinture et des tags le bâtiment du Conseil législatif d’Etat-Bureau judiciaire de la ville de Veria, en plus de saboter 4 distributeurs de billets.

Luttons ensemble contre les prisons avec les compagnons incarcérés

[Traduit de l’italien de Contrainfo, January 1st, 2015]