" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Stockholm (Suède) : attaques contre l’Etat et le Capital
Article mis en ligne le 20 avril 2015
Imprimer

Suède : Actions contre l’État et le Capital à Stockholm

Au cours de la 15ème semaine de 2015, entre le 10 et le 12 avril, des voitures appartenant à l’entreprise de sécurité Nokas ont été brûlées dans le district de Midsommarkransen, et la porte d’entrée de l’Agence Suédoise pour la Croissance Economique et Régionale (Tillväxtverket) sur l’île-arrondissement de Södermalm a été cassée.

Nokas a été attaquée en tant que symbole de l’administration du capitalisme, et l’Agence Suédoise pour la Croissance Economique et Régionale parce qu’elle est l’une des plus grandes fondations idéologiques qui tend à au développement des inégalités sociales entre celles et ceux qui ont été encore plus primés et celles et ceux qui ont été jetés encore plus loin dans la misère et l’incertitude.

Cette fois, nos actes n’étaient dirigés que contre des cibles matérielles et symboliques. Mais les personnes qui sont en charge de ce développement ne sont en aucun cas oubliées ou pardonnées.

Tant que les gens seront forcés à vivre sous l’esclavage du capitalisme, il sera toujours juste de riposter.

Combattons le pouvoir par tous les moyens disponibles.

Liberté pour nos compagnon-ne-s emprisonné-e-s en Suède et dans le monde

[Traduit du suédois sur contrainfo, April 20th, 2015]