Initiative pour une Fédération des communistes libertaires du Nord-est
Déclaration de solidarité avec le "Black bloc anarchiste" de Seattle

Mercredi 5 janvier 2000,

Les membres de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), une instance décisionnelle internationale de gestion de la déréglementation du capitalisme mondialisé, se sont réunis récemment à Seattle aux États-Unis pour une troisième conférence interministérielle. L'OMC est une organisation qui regroupe 133 gouvernements nationaux, elle favorise les multinationales, exploite les paysans, supporte l'esclavage des enfants, détruit l'environnement un peu partout sur la planète et nie les droits du travail. Le 30 novembre dernier, journée des cérémonies d'ouverture de la conférence d'une semaine, les déléguations furent accueillies par des dizaines de milliers de manifestantEs qui, non seulement ont compromis l'ouverture de la conférence, mais ont réussi également à bloquer tout le centre-ville commercial de Seattle pendant la majeure partie de la journée. Cela fut fait par l'utilisation de vastes et joyeuses formes de résistance, de tactiques de manifestation innovatrices et d'une solidarité entre les différents groupes militants.

Des groupes militants ont construit, tout au long de la journée, des barricades efficaces et ont occupé les rues l'une après l'autre avec succès. La police a répondu à ces actions par l'utilisation sans provocation de gaz lacrymogènes, de poivre de cayenne, de balles de caoutchouc, de bombes à "concussion", de points de pression et de matraquage, ce qui a transformé une situation instable en une série de tapageuses batailles de rue. Parmi les formes les plus radicales de manifestation, il y avait le black bloc anarchiste, une masse d'individus et de groupes d'affinité organisés de façon souple, qui, en s'attaquant et en détruisant la propriété de compagnies spécifiquement ciblées, s'est engagé dans différentes formes de dommages économiques.

Nous, l'Initiative pour une Fédération des communistes libertaires du Nord-Est, exprimons notre plus profonde solidarité avec nos camarades qui ont pris sur eux de combattre le capitalisme là où ça fait mal et de démontrer au monde entier le rôle important que sera appelée à jouer la résistance radicale dans les luttes à venir. Ne laissons pas les coups contre le système capitaliste cesser ! Des rues d'Athènes en Grèce à celles de Seattle aux États-Unis, notre résistance anarchiste est, et continuera d'être, aussi transnationale que le capital !

Solidarité et Révolution,

L'Initiative pour une Fédération des communistes libertaires du Nord-Est
Signé par : Groupe Anarchiste Émile-Henry (Québec), Groupe Nosotros (Baltimore), Collectif Prole Revolt (Morgantown, WV), Collectif du journal We Dare Be Free (Boston), Groupe Sabate (Boston) et un certain nombre de communistes libertaires du New-Hampshire, du Massachusetts, du Connecticut, du New Jersey, de la Pennsylvanie, de l'Ohio, de l'État de New York et du Québec.

(Pour en savoir plus sur Initiative pour une Fédération des communistes libertaires du Nord-Est allez à http://www3.sympatico.ca/emile.henry/orgwdbf.htm ou écrire à emile.henry@sympatico.ca).

[Extrait de Cette Semaine n°79, février 2000, p. 19]