Chronologie parcellaire de la révolte de novembre 2005



jeudi 27 octobre 2005

Nuit d’émeutes à Clichy-sous-bois, après la mort de deux gamins coursés par la police, un centre commercial est attaqué, une école, la poste et la mairie de Clichy-sous-bois sont caillassées.

vendredi 28 octobre 2005

Tir à balles réelles contre un car de CRS à Clichy-sous-bois.

dimanche 30 octobre 2005

Le garage de la police municipale de Montfermeil est incendié.

lundi 31 octobre 2005

Vers 21 heures, un cocktail Molotov est lancé en direction du PC des forces de sécurité, à Clichy-sous-bois. Affrontements à Aulnay-sous-Bois, Bondy, Tremblay-en-France, Neuilly-sur-Marne, Chelles, Sevran-Beaudottes, Argenteuil, Sarcel-les.

mercredi 2 novembre 2005

Jet de cocktail molotov sur une grande surface d’ameublement à Bondy, qui part en flammes. Des CRS essuient des tirs à balles réelles à la Courneuve. A Aulnay-sous-bois, quartier du Gallion, un poste de police de jour est saccagé. Toujours dans ce quartier, la voiture d’une équipe de France 2 est retournée et brûlée. Un concessionnaire Renault est incendié, ainsi que deux classes d’une école primaire. Au Blanc-Mesnil un gymnase est incendié, une maison publique et un lycée sont dégradés. Deux molotovs sont lancés contre le commissariat d’Antony. Le centre commercial Bobigny 2 est vandalisé, une voiture est incendiée devant la préfecture. Une banque est incendiée à Sevran. A Saint-Denis, les forces de l’ordre essuient un coup de feu. A la Courneuve, un local d’Eurocopter est la cible de cocktails molotov. A Pau, un bureau de poste est endommagé.

jeudi 3 novembre 2005

Un entrepôt de moquette, de 15 000 m2 est incendié à Aulnay-sous-bois dans la zone de Garonord. Le palais de justice de Bobigny est la cible d’engins incendiaires. Au Bourget, un entrepôt est incendié. Des CRS sont la cible de tirs au pistolet à grenaille à Neuilly-sur-marne. A Stains, un salle de classe d’école primaire est incendié, la voiture du maire PCF subit une tentative d’incendie pendant qu’il discute avec un groupe de jeunes, au quartier de CLos St Lazare. A Saint-Ouen un entrepôt est incendié et un magasin de sport pillé. La mairie de Noisy-le-sec est la cible de molotovs. L’entrepôt de bus de Trappes est incendié, détruisant 27 bus. A Mantes-la-jolie c’est la Poste et la Sécurité Sociale qui sont pris pour cible. A Villiers-le-bel un supermarché est pillé, alors qu’un poste de la police municipale est attaqué à La-Queue-en-brie et un centre culturel à Villetaneuse.

vendredi 4 novembre 2005

Plusieurs véhicules sont incendiés sur le parking du centre commercial Bobigny 2, véhicules appartenant à des fonctionnaires du tribunal tout proche. Vol du matériel informatique dans un tribunal d’instance en Seine-St-Denis, ce tribunal est ensuite incendié. Une école maternelle et primaire est partiellement détruite à Brétigny-sur-Orge, un espace culturel attenant au collège Jean-Monet à Torcy, deux classes d’une maternelle à Achères. Début d’incendie au groupe scolaire Bonaparte à Evry. Un molotov est lancé contre le commissariat de place des Fêtes à Paris-19e.

samedi 5 novembre 2005

Six véhicules EDF incendiés dans un dépôt à Roubaix. Une salle pour les jeunes est incendiée dans l’agglomération de Bordeaux, à Bègles c’est une voiture municipale et une autre salle pour les jeunes qui flambe. A Aubervilliers, un entrepôt de textile prend feu, une crèche est incendiée à la Courneuve, à Montreuil c’est un Leader Price et un concessionnaire automobile. Un bureau de Poste est incendié à VIlletaneuse. La vitrine et la porte d’entrée de la permanence UMP à Fontenay-sous-bois sont brisées. Un McDonald est défoncé par une voiture-bélier à Corbeil-Essonnes. A Nantes, début d’incendie dans une maison de quartier. Incendie d’un Monoprix à Grigny et d’un centre socio-culturel à Rosny-sous-bois. A Evreux, un centre commercial, un bureau de poste et deux écoles sont vandalisés ou incendiés. Deux écoles sont incendiées à Grigny, ainsi qu’une usine de recyclage de papier. A Orléans et Montargis des molotovs sont envoyés contre des magasins. A Guenange, un dépôt de bus est incendié, ainsi qu’à Monceau-les-mines. A Pau tentative d’incendie des locaux de l’ANPE, à Laval un local d’aide sociale du conseil général est incendié. Toulouse, quartier du Mirail, une école, un collège et quelques commerces sont endommagés, tout comme une concession automobile Renault. A Rouen une voiture bélier est lancée contre un commissariat. Jet de molotovs contre la permanence UMP de Pierre Lellouche dans le 9ème arrondissement, à Paris.

dimanche 6 novembre 2005

Une mairie annexe d’Orléans et une voiture de police sont la cible de jet de pierre, en plein jour. Destruction du gymnase Armand Desmet à Clichy-sous-bois. Une journaliste de la chaîne KBS TV (Corée du Sud) est agressée à Aubervilliers. Un MacDo est détruit à la voiture bélier à Corbeilles-Essonne. Incendie d’un Monoprix à Gagny, de la médiathèque à Noisy-le-sec et d’un centre socio-culturel à Rosny. Incendie et destruction d’un poste de police à Evreux, ainsi qu’une mairie annexe. Tentative d’incendie de l’ANPE dans le quartier de l’Ousse des bois à Pau. Une école maternelle est incendiée à Saint-Etienne. A Perpignan, une voiture bélier est envoyée contre la façade d’un commissariat de jour, dans le quartier du Moulin à Vent. Un incendie ravage le studio de production TV d’Asnières-sur Seine, où se trouvait une partie des décors d’une série de TF1.

lundi 7 novembre 2005

Gymnase incendié à Villepinte. Deux écoles incendiées à Lille et près de Valenciennes. Une bibliothèque carbonisée à Béthancourt, une boulangerie et un supermarché à Nantes. Une concession Renault et un Toyota incendiés, à Brest et Metz. Véhicule bélier contre un poste de police à Rouen, tentative d’incendie d’un autre à Clermont-Ferrand, jet de cocktail molotov à Beaucaire..

mardi 8 novembre 2005

A Arras, deux grandes surfaces sont incendiées. Deux journalistes russes molestés. Un local de Nice-Matin endommagé à Grasse. Tentative de pillage d’un supermarché à Marseille.

mercredi 9 novembre 2005

Une école maternelle est détruite à Belfort. Incendie d’un transformateur EDF à Vallauris.

jeudi 10 novembre 2005

Une cantine scolaire subit le sort des flammes à Villeneuve d’Asq. Un poste de police, deux écoles, un collège et une mairie sont la cible d’incendiaires. Des véhicules de police ont été incendiés dans l’enceinte du palais de justice, à Bordeaux. 11 policiers blessés à Lyon.

vendredi 11 novembre 2005

A Pau, quartier de l’Ousse-des-bois un restaurant est dévalisé puis incendié. Incendie d’un transformateur EDF à Angoulême, et un distributeur automatique de billet totalement détruit. Coupure d’électricité à Gonesse.

samedi 12 novembre 2005

Un magasin de hi-fi est incendié dans la zone commerciale de Toulouse-Blagnac, à Rambouillet ce sont des magasins de meubles, et une garderie à Savigny-le-Temple. Six molotovs sont jetés dans la cour d’un commissariat à Maison-Alfort, incendie d’une école à Rennes, un transformateur neutralisé à Amiens. Des écoles incendiées à Carpentras et Aix-en-provence. Tentative d’incendie d’une station-service dans le 19e arrondissement de Paris. Dans le centre ville de Lyon des jeunes s’affrontent avec la police place Belcourt.

dimanche 13 novembre 2005

Une voiture enflammée est lancée dans la cour d’une maternelle dans le quartier de la Reynerie à Toulouse. A Carpentras, une maternelle est endommagée. Une grande surface est incendiée à Blagnac. Incendie d’une école à Halluin, et d’une salle de sport à Faches-Thumesnil. Montbéliard, incendie d’un bâtiment regroupant des associations. Cinq policiers blessés par l’explosion d’une bouteille de gaz dans l’incendie d’une poubelle à Grenoble.

lundi 14 novembre 2005

Bourges, incendie d’un local associatif. Des bouteilles d’acides sont jetées sur la mairie de Pont l’évêque, un collège est incendié à Grenoble et un local d’éducation à la santé à Chalons-en-champagne. Un véhicule est projeté contre un local de police désaffecté à Romans-sur-Isère. Garages incendiés à Saint-Fons et Vitry-le-François. Engins incendiaires lancés contre la trésorerie principale de Bobigny, un transformateur EDF à Clichy-sous-bois, une crèche à Cambrai, l’office de tourisme de Fontenay-sous-bois et un dépôt d’autobus à Saint-Etienne (18 en sont endommagés).

mardi 15 novembre 2005

A Pointe-à-Pitre des coups de feu sont tirés sur la police où un barrage avait été érigé, dans le quartier du Carénage.


Avertissement :

Nous avons délibérément choisi dans cette petite tentative de chronologie de laisser de côté les statistiques tant rabâchées des tas de ferraille cramés, ou les épiphénomènes comme l’incendie d’un bus avec des passagers dedans.

Comme ces faits sont tirés des journaux et des agences de presse, elles sont à lires avec les précautions usuelles. Nous avons essayé de recouper les dates dans la mesure du possible. Enfin, nous n’avons recensé à notre avis ici qu’à peine 10 % des attaques. Coupures de journaux de toute la france bienvenues !


[Extrait de "Cette Semaine" n°88, mars 2006, pp.3-6]