Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Allemagne : "Attaquer les collabos du lobby atomique", 5 voitures de la compagnie de trains brûlées en solidarité avec "les 9 de tarnac"
(Le 27 janvier 2009)

*"Attaquer les collabos du lobby atomique"*

En préambule au transport de déchets nucléaires (Castortransporte) 2008 et à notre grande joie, plusieurs voies ferrées ont été sabotées avec des crochets en France et en Allemagne. Peu après, 9 camarades ont été arrêtéEs en France. Elles et ils sont accusés de ces sabotages et d’être membres d’une association terroriste. L’un d’entre eux se trouve encore en prison.

Ce n’est malheureusement pas la première fois qu’en France des militantEs sont enfermés sur la base des lois antiterroristes. En janvier 2008, cinq personnes avaient déjà été incarcérées, accusées par les flics et la presse de faire partie du mouvement « anarco-autonome d’ultra gauche ». Depuis elle et ils attendent leur procès dans les geôles de la justice française.

Cette manière de procéder semble particulièrement en vogue dans les services de sécurité européens. Les gardiens secrets de l’Etat allemands bricolent aussi avec zèle leurs constructions terroristes, qui récemment ont connu leur apogée avec le procès encore en cours contre les prétendus membres du militante gruppe. Et en Grèce 13 jeunes gens incarcérés depuis l’insurrection de décembre se voient également confrontés aux articles de lois antiterroristes.

C’est pourquoi, dans le cadre de la semaine d’action pour les 9 de Tarnac, la nuit du 22.01.09 nous avons fait flamber cinq voitures de la Deutsche Bahn (chemins de fer allemands).

Tant que la Deutsche Bahn mettra à disposition son réseau ferré pour les transports de déchets nucléaires, ce trust restera la cible de nos protestations répétées.

La solidarité c’est l’attaque Quelques « anarco-autonomes-d’-ultra-gauche »

traduit de directactionde.blogspot.com

Suivant
Imprimer l'article

Allemagne, 22 janvier 2009 : 5 voitures de la compagnie de trains brûlées en solidarité.

Allemagne, 22 janvier 2009 : 5 voitures de la compagnie de trains brûlées en solidarité.