Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Lisbonne : action pour la libération des prisonniers anarchistes italiens
(Le 25 novembre 2005)

Lisbonne : action pour la libération des prisonniers anarchistes italiens

Lisbonne, 25 novembre 2005

Aujourd’hui à 11 heures du matin, un groupe de personnes nommé "colectivo tortelini con coriandolo" a occupé provisoirement la Chambre de Commerce italo-portugaise à Lisbonne, action de solidarité avec toutes les personnes incarcérées par l’Etat italien, frappée par la dénommée "opération Cervantes", qui passeront en procès le 30 novembre prochain à Rome.

L’objectif était aussi de défier la pratique de l’Etat italien qui isole et réduit au silence toutes les personnes solidaires avec la situation dans laquelle se trouvent les révolutionnaires italiens.

Pour mettre en pratique la célèbre formule de l’ "hystérie anti-terroriste", ils parviennent à produire les hypothèses et les connexions internationales les plus absurdes.

Au cours de l’occupation, des fax ont été envoyés aux institutions étatiques et de journalistes italiens afin de protester contre la répression qui s’abat sur le mouvement révolutionnaire/anarchiste en Italie. Nous n’avons pas réussi à mener entièrement à bien cette action, à cause de l’hystérie de certains fonctionnaires qui avaient la prétention de défendre leur fax à tout prix.

Liberté pour tous les compagnons emprisonnés. Solidarité avec les inculpés. Le poing serré contre la répression.

***

Texte du fax envoyé (en italien) :

Negli ultimi anni, lo stato italiano ha montato varie operazioni repressive che si sono tradotte in decine di arresti, centinaia di avvisi di garanzia, migliaia di intercettazioni telefoniche e ambientali che, sotto distinti nomi di inchieste giudiziarie (la maggior parte delle cuali in corso) consolidano una strategia univoca volta a criminalizzare ed eliminare ogni critica e pratica dissidente e rivoluzionaria.

Oggi, 25 di novembre, occupiamo temporaneamente lo spazio ________ in un’azione di solidarietá verso tutte le persone arrestate o comunque implicate in questi processi, e in particolare con le vittime del cosiddetto "caso Cervantes", che affrontano la prossima udienza il 30 novembre a Roma.

Sfidiamo la volontá del governo italiano di isolare e azzittire tutte le perone solidali, applicando la ripetuta formula magica dell"’isteria antiterrorista", capace di generare i piú assurdi teoremi e le connessioni internazionali piú campate in aria.

Fuori dalla sua macabra logica, esiste una lotta per la libertá e la dignitá umana, per la difesa della Terra, e la solidarietá tra quanti non accetteranno mai né muri né frontiere.

LIBERTÁ PER TUTTI I COMPAGNI E LE COMPAGNE INCARCERATI-E SOLIDARIETÁ CON TUTTE LE VITTIME PUGNO STRETTO CONTRO LA REPRESSIONE

Collettivo Tortellini al Coriandolo

[traduit d’anarcotico.net, 26 Novembre 2005]

Suivant
Imprimer l'article