Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Un Bouygues de moins à Paris
(Le 5 novembre 2009)

Un bouygues de moins à paris

Dans la nuit du 4 au 5 novembre à Paris (rue du commerce, XVe), les vitres de Bouygues ont soudainement été brisées. L’inscription « constructeur de prisons » est magiquement apparue sur place. Nous avons voulu briser le train-train quotidien de cette machine sociale et rendre quelques coups à un de ses nombreux promoteurs.

Si nous sommes contre toutes les formes d’enfermement, c’est parce que nous voulons changer radicalement cette société (et par conséquent transgresser ses lois), pas nous intégrer pacifiquement dans ses villes, ses usines, ses casernes, ses écoles et ses supermarchés.

Au passage, une pensée aux prisonniers en lutte d’ici et d’ailleurs.

Indy Lille,5 novembre 2009

Suivant
Imprimer l'article