Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Zürich : action de solidarité avec AD
(Le 16 mars 2006)

jeudi 16 mars 2006, 18h22

BERNE (AP) - Des inconnus ont répandu jeudi une substance nauséabonde dans trois voitures du TGV Zurich-Paris, incommodant certains passagers, acte revendiqué par un groupuscule d’extrême gauche en solidarité avec le groupe terroriste Action directe.

De l’acide butyrique, une substance inoffensive qui dégage une forte odeur de beurre rance, a été déversé dans le wagon de tête vers 7h18, au départ de Zurich. Après l’arrêt en gare de Berne, plusieurs passagers se sont plaints de la puanteur, a précisé Roland Baumann, porte-parole des Chemins de fer fédéraux suisses (CFF). Au total, trois voitures de première classe ont été affectées.

Le train a ensuite été stoppé durant 45 minutes en gare de Neuchâtel (Suisse), le temps pour la police et des spécialistes de contrôler le train. Les voitures concernées ont été fermées et les passagers ont poursuivi leur voyage dans des wagons de deuxième classe. Trois d’entre eux, souffrant de maux de gorge et de brûlures ont reçu des soins médicaux.

Le TGV a pu repartir de Neuchâtel avec une demi-heure de retard pour Pontarlier, en France, où les voitures de tête ont été remplacées. Les CFF ont porté plainte.

Le groupuscule "Pour une perspective révolutionnaire", qui est connu de la police suisse, a revendiqué cet acte dans une télécopie envoyée à l’agence Associated Press (AP). Dans leur communiqué, les auteurs rendent hommage à la Française Joëlle Aubron, membre du groupe terroriste Action directe, condamnée à la prison à vie pour meurtres et décédée récemment.

Suivant
Imprimer l'article