Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Jendouba (Tunisie) : l’eau et le feu
(Le 27 février 2012)

Violents troubles à Bou Salem (Jendouba)

TAP, 27 février 2012

De violents troubles ont été enregistrés dimanche après-midi dans la ville de Bou Salem (gouvernorat de Jendouba), a indiqué la correspondante de TAP dans la région.

Plusieurs bâtiments officiels ont été saccagés dont le siège de la délégation de Bou Salem et le poste de police de la ville. Le tribunal cantonal de la ville et la recette de tabac ont été incendiés.

Des manifestants ont attaqué des policiers par des jets de pierres et ont violé le domicile du délégué. Des pneus ont été incendiés dans le centre ville. Le foyer du centre de formation professionnel de la ville a aussi été saccagé.

Des actes de violence similaires ont été perpétrés à Bou Salem samedi prenant pour cibles le siège de la municipalité qui abrite également le siège du comité local de gestion des catastrophes.

La circulation a été perturbée sur la route nationale N°6 où des sit-in ont été observés à l’entrée Est de la ville. Selon des déclarations recueillies auprès d’habitants de la ville, « ces actes viennent pour protester contre la lenteur du gouvernement à intervenir face à la situation qui prévaut dans la région suite aux inondations ». Ils ont appelé à assurer la sécurité, à accélérer les travaux de pompage des eaux et à aider les familles sinistrées en attendant de trouver des solutions radicales pour la protection de la ville.

Selon certains habitants de Bou Salem certaines personnes appartenant à des courants politiques sont venues dans la ville et ont cherché à inciter les habitants à organiser des marches de protestation lundi.

Les habitants ont exprimé leur refus affirmant qu’ils sont actuellement plutôt préoccupés par d’autres urgences.


Tunisie - Le CPR et Ennahdha pour une enquête sur les incendies de Jendouba et Menzel Bouzelfa

Business news, 24/02/2012 15:06

Jeudi 23 février 2012, les locaux du CPR à Jendouba et ceux de l’UGTT à Menzel Bouzelfa ont été incendié.

Le CPR a réclamé l’ouverture d’une enquête sur l’incendie criminel la nuit dernière d’un de ses locaux dans la ville de Jendouba, causant d’importants dégâts matériels. Ainsi, le parti a déposé une plainte auprès du ministère public pour poursuivre les incendiaires, selon une déclaration d’Abderraouf Ayadi à Mosaïque Fm.

Par ailleurs, l’UGTT a demandé au gouvernement l’ouverture d’une enquête sur les multiples attaques perpétrées contre ses locaux à travers tout le pays et la poursuite judiciaire des fauteurs de trouble. On note également que le bureau d’Ennahdha à Menzel Bouzelfa a condamné l’attaque du siège local de l’UGTT de Menzel Bouzelfa et réclamé à son tour la poursuite judiciaire des malfaiteurs.

Suivant
Imprimer l'article