Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Thala (Tunisie) : l’oppression a un nom et une adresse
(Le 12 mai 2012)

Le bureau du mouvement Ennahdha à Thala attaqué par les ouvriers des chantiers

Babnet, 8 mai 2012

Un mouvement de protestation déclenché par les ouvriers de chantiers dans la ville de Thala (gouvernorat de Kasserine) a dégénéré, mardi, en actes de violence et de trouble. Les ouvriers de chantiers protestent contre le retard pris dans leur paiement et revendiquent leur titularisation.

Les protestataires ont barré la route reliant la ville de Thala à Kasserine et contraint les administrations publiques dans la région à suspendre leurs activités.

Le bureau du mouvement Ennahdha à Thala a été, également, attaqué par les ouvriers de chantiers qui ont saccagé et détruit tous les équipements du local.

Des mouvements de protestation similaires ont eu lieu dans les villes de Majel Bel Abbas et Sbeitla pour revendiquer l’emploi et le développement de leur région.

D’autre part, les habitants de Feriana et Tlabet ont observé une grève générale pour réclamer leur droit au développement et régulariser la situation des ouvriers de chantiers.

Suivant
Imprimer l'article