Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Le FBI craint la venue de groupes anarchistes lors des conventions républicaines et démocrates
(Le 28 août 2012)

Le FBI craint la venue de groupes anarchistes lors des conventions républicaines et démocrates

Les Inrocks,28/08/2012 | 14h25

Le FBI est “hautement persuadé” de la venue de groupes anarchistes à la convention nationale des républicains, mais aussi à celle des démocrates. Ils sont soupçonnés de préparer l’explosion de ponts et routes permettant l’accès aux lieux de rassemblement. Les deux villes concernées, Tampa et Charlotte, ont chacune reçu 50 millions de dollars d’aide du Congrès pour renforcer leur sécurité.

Le FBI et le Département de la Sécurité Intérieure viennent de publier un bulletin de renseignement, mettant en garde les autorités officielles contre la « très probable » venue de groupes d’anarchistes. Ces groupes seraient dotés d’explosifs « fait-maison », et compteraient agir lors des conventions républicaines et démocrates.

Peur sur la ville Le FBI et le DSI craignent que ces “anarchistes” aient recours à des dispositifs explosifs improvisés sur place, afin de « cibler des infrastructures comme des stations de police et des routes d’urgence à Tampa et Charlotte [respectivement, lieu de la convention nationale républicaine, et démocrate, NDLR], avec des impacts possiblement importants sur la sécurité publique et les transports. »

CNN rapporte qu’en Mars dernier, le FBI aurait ainsi intercepté un appel d’extrémistes anarchistes originaires de New-York, proposant de « s’engager dans des activités criminelles potentiellement destructives contre des infrastructures-clés en-dehors du périmètre de sécurité mis en place à la Baie de Tampa, car ils s’attendent à ce que l’accès principal à la convention républicaine nationale soit attentivement contrôlé. » Ils prévoyaient ainsi de faire sauter des ponts secondaires permettant l’accès à la Baie.
(...)

Des précédents inquiétants Si ces dernières sont « hautement persuadées » de la venue de groupes anarchistes aux deux conventions, il est encore difficile de savoir avec quel degré de probabilité elles s’attendent à ce qu’ils passent à l’acte. D’autant plus qu’il est assez routinier pour le FBI de réaliser des bulletins de renseignement portant sur les risques de sécurité possibles - surtout avant la tenue d’un événement politique public d’envergure.

Néanmoins, des précédents appellent à la prudence. Le FBI rappelle dans son bulletin de renseignement qu’en 2008, un groupe d’anarchistes avait prévu, lors de la Convention Nationale Républicaine à Minneapolis, de bloquer des ponts et des passerelles, prendre contrôle d’une station de radio, cibler des compagnies et identifier les hôtels où les VIP de la convention séjournaient, ainsi que le lieu de stations de police et de routes d’urgence. En août 2008, les autorité fédérales avaient arrêté un homme prévoyant d’utiliser un cocktail molotov pendant la Convention Républicaine de Saint Paul, dans le Minnesota, ainsi que 8 autres qui prévoyaient de la perturber.

Tampa et Charlotte transformées en bunker ultra-sécurisés Face à l’affluence attendue (50 000 personnes devraient se rendre à Tampa et 35 000 à Charlotte), le Département de Sécurité Intérieure a décidé d’en faire des « évènements nationaux à sécurité spéciale ». ABC rapporte que le Congrès a fourni 50 millions de dollars (près de 40 millions d’euros) à chacune des deux villes, afin d’investir dans des dispositifs de sécurité de haute technologie. Tampa en aurait consacré la moitié à des coûts de personnels pour entretenir les quelques 3000 policiers extérieurs réquisitionnés pour l’occasion, doublant ainsi son effectif usuel. La mairie a également acheté pour 2,3 millions de dollars en surveillance vidéo, 5,9 millions de dollars en équipement radio, et 790 000 dollars pour des véhicules neufs, 200 vélos en aluminium...et un tank armé. Certaines parties de la ville, ainsi que 2 ponts, seront fermés.

A Charlotte, les effectifs de police seront également doublés, mais surtout, un nouveau centre de commande, qui a été dévoilé à la presse jeudi, a été construit afin de coordonner et planifier les déplacements de la police à travers la ville. En prévision d’attentats, une machine high-tech à rayons-X, permettant de détecter la présence d’explosifs dans les sacs des participants à la convention, a été achetée pour près de 65 000 dollars. De quoi décourager les éventuels fauteurs de trouble.

Suivant
Imprimer l'article