Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Maroc/Espagne : plus de 400 sans-papiers prennent d’assaut la frontière à Melilla
(Le 19 octobre 2012)

[Pour plus d’infos sur les assauts à la frontière maroco-espagnole de 2005, on pourra voir "A l’assaut de Ceuta et Melilla" dans A Corps perdu. Revue anarchiste internationale, n°1, décembre 2008, Paris, pp. 43-48 (lire ici). Actuellement, le centre de rétention de Melilla (Centro de Estancia Temporal de Inmigrantes (CETI)), d’une capacité de 480 internements, en est déjà à près de 850...]

Maroc : plus de 400 clandestins prennent d’assaut une barrière de l’enclave espagnole Melilla

Sipa, 17-10-2012 à 14h20

MADRID (Sipa) - Plus de 450 d’immigrés clandestins originaire du Sub-Sahara ont pris d’assaut une barrière de barbelés de six mètres de haut au Maroc pour tenter de pénétrer dans l’enclave espagnole de Melilla, a déclaré mercredi le ministère de l’Intérieur.

Quelque 300 immigrants ont attaqué la barrière mardi après-midi, et une centaine ont pu la franchir avant d’être rattrapés par la police et placé dans des centres d’accueil temporaire, a précisé Irene Flores, porte-parole du ministère de l’Intérieur de Melilla.

Une cinquantaine d’autres ont tenté d’escalader la barrière dans la nuit mais ont été arrêtés par la police marocaine, a ajouté Mme Flores. Lundi, une centaine de clandestins avaient tenté leur chance et une vingtaine d’entre eux ont réussi à pénétrer sur le sol espagnol. [il y a eu trois assauts successifs dans la même semaine]

Melilla est une des deux enclaves espagnols au Maroc.

Suivant
Imprimer l'article

La tronche de la frontière...

L’assaut de 2005

Le premier groupe qui a réussi à passer cette semaine, lors de son arrivée à Melilla

idem