Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Besançon : c’est encore Decaux qui s’y colle !
(Le 14 juin 2013)

Dégradation de 39 mobiliers urbains JCDecaux à Besançon

MaPoubelle.info, 14/06/2013 à 17h55

La nuit de jeudi à vendredi a été agitée à Besançon avec une nouvelle série de casse de mobilier urbain, principalement des sucettes et une dizaine d’abribus. C’est la troisième vague de dégradation depuis le début de l’année. De quoi décourager les équipes de Decaux. La société a porté plainte.

Le 8 mai 2013, 62 faces de mobilier urbain géré et entretenu par la société Decaux avaient été cassées. Le 11 mai dernier, une nouvelle vague de vandalisme était accompagnée par une des inscriptions "antipubs". La police avait alors lancé un appel à témoins.

Qui en veut à Decaux ?

Dans la nuit du 13 au 14 juin 2013, 39 mobiliers urbains ont été dégradés soit un total de 52 faces d’affichage publicitaire. Les vandales s’en sont pris à une dizaine d’abribus, des sucettes Decaux et cinq grands panneaux déroulants notamment dans le secteur de la place Flore et du centre-ville.

La cible reste la même : Decaux et la publicité. Ce type de vandalisme s’est multiplié à Besançon depuis 2010 avec près de 450 mobiliers urbains dégradés. Une petite centaine de panneaux ont été détruits en 2011 et plus de 200 en 2012.

Suivant
Imprimer l'article