Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) : la nouvelle permanence du FN au molotov
(Le 16 juillet 2013)

Boulogne : un local du FN visé par un engin incendiaire

AFP, 16/7/2013 à 19h32

HAUTS-DE-SEINE - Une permanence « Rassemblement Bleu Marine » de Boulogne-Billancourt a été visée par une bouteille incendiaire, occasionnant des dégâts minimes, a-t-on appris mardi.

« Vers 14h20, un de nos militants est arrivé à la permanence et a découvert la scène, raconte Julien Dufour, candidat FN aux municipales de 2014 pour la ville de Boulogne-Billancourt, parlant de « cocktail Molotov ». Selon lui, « le rideau de fer est noirci et le paillasson en partie brûlé [...] Un graffiti a également été découvert ».

La bouteille examinée par la police

Une source policière a évoqué une « bouteille incendiaire », précisant que le laboratoire central de la préfecture de police était en charge de son examen, tandis que l’enquête est confiée à la sûreté territoriale. Aucune indication n’a été donnée sur l’heure du dépôt de la bouteille. La permanence altoséquanaise du Front National avait été inaugurée le 6 juillet en présence de Florian Philippot, l’un des vice-présidents du parti d’extrême droite. Julien Dufour a annoncé son intention de porter plainte. Fin 2012, des militants FN des Hauts-de-Seine avaient déjà déposé plainte après des agressions.

Suivant
Imprimer l'article